Pourquoi faire nettoyer sa toiture ?

Les mousses et les lichens s’accrochent aux tuiles et peuvent éventuellement les altérer. Si le désembuage d’une toiture n’est pas une opération très compliquée, il doit être effectué avec prudence et avec des produits adaptés, sans risquer d’endommager le toit ni de nuire à l’environnement. Lisez la suite pour en savoir encore un peu plus sur ce sujet. 

Nettoyage et démoussage de la toiture

Les toits sont généralement souillés par des mousses et des pollutions diverses. Un produit anti-mousse commercial doit être appliqué à l’aide d’un pulvérisateur. La plupart du temps, il faut laisser agir le produit, les pluies se chargeant de nettoyer progressivement la couverture. Ce travail doit donc être entrepris en automne ou au printemps, mais pas en été.

Si la couverture est très sale, vous pouvez d’abord enlever les plus gros à l’aide d’une machine à haute pression. Attention de ne pas approcher la buse trop près des carreaux. La pression peut les endommager en les découplant ou en les déplaçant. C’est un travail en hauteur dangereux : l’idéal est de ne pas avoir à monter sur le toit. Travaillez au niveau des gouttières depuis une échelle, avec une lance de pulvérisation télescopique. Cependant, vous pouvez faire appel à des professionnels et demander un devis pour le nettoyage de votre toit.

Produits à utiliser

Quelle que soit la composition d’un produit de nettoyage pour les toits et les façades, il est essentiel de supprimer la récupération de l’eau de pluie dans la phase de nettoyage. En effet, le fait d’appliquer ce type de produit, va faire entrer le récupérateur de mousses, lichens et autres pollutions. L’effet n’est pas immédiat. Cette récupération doit être interrompue pendant une période minimale de 2 mois à compter de la date de traitement. Cette durée doit être augmentée dans les zones sèches où la pluie est peu fréquente.