Aller au contenu

Comment remettre a neuf son ancien parquet ?

Le parquet en bois offre de l’originalité et de l’esthétique à votre intérieur, quel que soit le type de maison que vous avez. C’est une élégance naturelle, chaleureuse avec une bonne qualité isolante. Au fil du temps, ils peuvent s’user et perdre leur état neuf. Trouvez dans cette rubrique comment faire pour donner un coup de jeune à votre ancien parquet. 

Le type de vieux parquet que l’on peut rénover

Les parquets en bois possèdent des qualités acoustiques, ils offrent de nombreux avantages que ce soit pour le sol ou sur les murs. C’est un choix très prisé par de nombreuses personnes. En même temps, ils demandent un entretien pour éviter qu’ils s’usent. Si vos parquets sont conçus avec du bois massif tel que le chêne, le ponçage est possible dans le cas où le parquet est contrecollé. En revanche, le ponçage d’un parquet stratifié n’est pas possible. Pour les lames abîmées, vous pouvez les remplacer, c’est la méthode la plus facile. 

Par où commencer ?

Les parquets représentent un investissement durable, la préparation du chantier est une étape importante. Cette étape n’est pas difficile à réaliser puisqu’elle ne demande pas de grands travaux. Commencez par acheter les produits nécessaires tels que le vitrificateur, la cire, le papier de verre, etc. Lorsque tout est prêt, l’étape suivante consiste à enlever tous les mobiliers dans la pièce. Même s’il s’agit d’une rénovation partielle, plus précisément le sol de la pièce, il est toujours conseillé d’enlever tous les objets qui y sont accrochés, les tableaux, l’horloge et les rideaux.

Ponçage de parquet : comment y procéder ?

Le ponçage des vieux parquets est l’étape la plus délicate qui demande de la précision et de la prudence. Le ponçage permet de retrouver l’aspect du bois en remettant en état le parquet grâce à l’utilisation de la cire ou du vitrificateur. Vous avez deux options, la ponceuse électrique et le papier de verre. 

Pour la ponceuse électrique, il faut bien la maîtriser. Pour un travail de qualité et bien soigné, il est conseillé de faire appel à des professionnels spécialisés dans ce domaine. Le papier de verre offre un bon résultat et facile à utiliser, on peut en trouver dans tous les magasins de ponçage. Choisissez les produits de bonne qualité.

Huilage, vitrification et cirage : l’étape la plus importante 

Après le ponçage, nettoyez et enlevez toutes les poussières qui restent sur le sol. L’application de la finition permet de donner de l’éclat aux parquets et de les protéger contre le l’eau, les taches et l’usure. L’application doit se faire délicatement. 

Il faut faire le choix entre ces produits : la cire, l’huile et le vitrificateur. Ce dernier est le plus résistant, appliquez-le sur le parquet à l’aide d’un rouleau ou d’un pinceau. L’huilage est plus facile à faire. Une fois que vous huilez les parquets, vous ne pouvez plus changer de finition. L’huile peut tenir jusqu’à 2 ans tandis que le vitrificateur est à rénover tous les 6 ans. La cire est moins courante, pourtant elle est plus résistante.