Aller au contenu

Conseils pour installer une pompe à chaleur

Certains experts affirment que la pompe à chaleur sera le système de climatisation de l’avenir. Beaucoup d’autres pensent qu’aujourd’hui, c’est déjà le meilleur équipement pour le chauffage et la climatisation. Il s’agit du système de climatisation le plus efficace, car il peut produire jusqu’à 4 kW de chaleur avec seulement 1 kW d’électricité. En outre, vous pouvez en faire un système totalement écologique en alimentant la pompe à chaleur avec de l’électricité provenant de sources renouvelables. Ainsi, avec un système solaire photovoltaïque, vous vous assurerez d’avoir un système 100% écologique.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?

Les pompes à chaleur sont des équipements de chauffage et de climatisation qui utilisent la température de l’air, de l’eau ou de la terre. En d’autres termes, leur fonctionnement est basé sur la thermodynamique. Comme cette pompe a chaleur La Rochelle, ces dispositifs basent leur fonctionnement sur la capacité de certains gaz et liquides à absorber ou à dégager de la chaleur. De ce fait, l’énergie thermique présente dans l’air, dans le sol ou dans les accumulations d’eau est utilisée pour la transférer aux maisons et bâtiments.

En outre, la pompe à chaleur a la particularité de pouvoir fonctionner dans les deux sens. En d’autres termes, il peut apporter la chaleur de l’extérieur vers la maison, ou de l’intérieur de la maison vers l’extérieur. Ainsi, vous pouvez en profiter aussi bien en été qu’en hiver.

Pour son fonctionnement, ils utilisent un gaz ou un liquide susceptible d’absorber et de dégager facilement de la température. Pour ce faire, le gaz est soumis à des cycles complets de compression, de condensation, d’expansion et d’évaporation. Lors de l’étape de condensation, il dégage de la chaleur et lors de l’évaporation, il absorbe de la chaleur. Chacun de ces processus est réalisé dans des parties distinctes de l’unité, de sorte que la température d’un lieu est utilisée pour la transférer à l’autre.

Cela est dû à une vanne à quatre voies qui inverse le parcours du gaz, changeant ainsi le mode de fonctionnement de la pompe à chaleur. Ainsi, vous pouvez en profiter pour la climatisation de la maison tout au long de l’année. En été, vous allez utiliser la chaleur de l’intérieur pour l’emmener à l’extérieur et ainsi refroidir votre maison. En hiver, en revanche, on cherche à absorber la chaleur de l’extérieur pour l’amener à l’intérieur de la maison.

Où installer la pompe à chaleur ?

Il existe deux types de construction avec la même puissance calorifique : l’un avec un ventilateur axial pour une installation à l’extérieur et l’autre avec un ventilateur centrifuge pour une installation à l’intérieur d’un local technique. Dans ce cas, un conduit raccordé à la sortie du ventilateur permet d’acheminer l’air froid (qui s’est refroidi après avoir traversé l’évaporateur de la pompe à chaleur) vers l’extérieur de la pièce. De ce fait, l’air extérieur neuf traverse toujours l’évaporateur, duquel on peut extraire la chaleur qui doit être transférée à l’eau d’une piscine.

Quels sont les différents types de pompes à chaleur ?

L’évolution de la technologie a permis de mettre au point des pompes à chaleur qui exploitent l’énergie thermique contenue dans n’importe quel élément. En d’autres termes, vous pouvez transférer la chaleur de l’air qui vous entoure, de l’eau stockée dans un réservoir, un lac ou une piscine, mais aussi du sol. Selon l’endroit d’où est extraite l’énergie thermique, les pompes à chaleur varient dans leur conception et on les appelle différemment.

C’est pourquoi les différents types de pompes à chaleur sont nommés en fonction de l’endroit où l’énergie est absorbée et de celui où elle est transférée. Il faut toujours envisager le mode de fonctionnement hivernal, c’est-à-dire le transfert de la chaleur à l’intérieur de la maison. Ainsi, l’endroit où l’énergie thermique est extraite est nommé en premier et l’endroit où la chaleur est déposée est désigné en second.

Pour fonctionner, les pompes à chaleur géothermiques doivent disposer d’un réseau de tuyaux enfouis dans le sol. L’ensemble de l’installation doit être calculé par un technicien spécialisé afin de garantir un fonctionnement correct. Cela comprend la longueur des tuyaux, leur profondeur d’installation et leur disposition, afin de garantir un échange thermique adéquat.

Le réseau de canalisations peut être installé de différentes manières. Soit dans un puits d’une profondeur suffisante pour pouvoir dissiper la température que la pompe à chaleur capte à l’intérieur du logement :

  • soit en surface, où il faut beaucoup plus de terrain, afin que l’ensemble de la canalisation
  • soit réparti sur une zone permettant l’échange de chaleur.