Tout savoir sur le diagnostic amiante

En matière de transactions immobilières, vendre ou louer un bâtiment et réaliser de stravaux sont soumises à une règlementation. En effet, des diagnostics immobiliers sont souvent des prérequis. Il s’agit de vérifier différents points comme la présence de certaines substances toxiques et nocives, l’état général des différentes installations, le bruit, la présence de certains insectes … Ici, on va s’intéresser au diagnostic amiante. Il s’agit d’une évaluation réalisée avant de vendre, de louer et de commencer des travaux. Elle est faite pour différents types de logements : maison, appartement, immeuble. Il est à noter que l’amiante est un matériau de fabrication qui était très répandu dans les constructions et bâtiments. Néanmoins, son utilisation a été prohibée plus tard étant donné sa caractéristique très nocive.  

Diagnostic amiante dans le cadre des travaux

Dans de nombreux cas, la réalisation d’un repérage amiante avant travaux est obligatoire. C’est une évaluation requise avant de réhabiliter ou de rénover un bâtiment, particulièrement celui dont le permis de construire est daté d’avant la moitié de l’année 1997. Il est établi en vue de protéger les artisans, les ouvriers, les travailleurs et les éventuels occupants contre les risques présentés par l’amiante.

Il est généralement effectué avec le diagnostic plomb étant donné qu’ils utilisent les mêmes techniques de détection. Dans un premier temps, il s’agit d’identifier les structures susceptibles de contenir le produit. Dans un second temps, il s’agit de prélever des échantillons en vue d’une analyse amiante par un laboratoire.

Diagnostic amiante pour la vente

En matière de vente, le diagnostic amiante est destiné à donner des informations essentielles au futur acquéreur sur l’état du bien. C’est un diagnostic obligatoire au même titre que les autres diagnostics immobiliers dont les résultats sont consignés dans le Dossier de Diagnostic Technique. Il est à signaler que ce dernier doit accompagner le document de vente du bien concerné.

Comme il s’agit d’une obligation, l’absence de réalisation peut obliger les autorités compétentes à sanctionner les parties. En outre, les erreurs d’évaluation, le plus souvent du côté du vendeur, peuvent également provoquer des sanctions à son encontre. Pour éviter ce genre de problèmes, il existe des agences spécialisées dans le domaine de diagnostic immobilier dont le diagnostic amiante.  

Diagnostic amiante pour la location

Tout comme dans le domaine de la vente ci-dessus, la location de bâtiment doit faire l’objet d’un diagnostic amiante préalable. L’initiative du diagnostic appartient souvent au propriétaire qui veut louer son bâtiment. Le diagnostic  a été mis en place pour protéger les intérêts des futurs locataires.

Il faut savoir que la méthodologie et les résultats de l’évaluation doivent faire l’objet de trace écrite. En outre, ce document écrit doit accompagner le contrat de location. Il est à noter que la différence entre le diagnostic amiante pour la vente et celui pour la location se trouve au niveau des durées de la validité. Lorsque ces délais sont expirés, il faut procéder à de nouveaux diagnostics. Les techniques et les méthodes d’évaluation utilisées sont donc les mêmes qu’il s’agisse d’une vente ou d’une location.