Aller au contenu

Comment calculer la puissance d’un radiateur

Le meilleur moyen d’être à l’abri des variations de climat, surtout en saison fraiche est l’utilisation de radiateur. Ces appareils vous fourniront la chaleur nécessaire pour monter la température de votre logement. Cet atout dépendra principalement de la puissance de votre équipement de chauffage. En fonction des caractéristiques des pièces de votre maison, choisissez un radiateur optimal et surtout économique en consommation d’énergie. Comment calculer sa puissance et quels sont les éléments qui sont impliqués dans sa formule ? Plus de détails dans cet article.

Formule de la puissance d’un radiateur électrique

Il existe plusieurs types de radiateurs électriques, en fonte ou en acier. Leur fonctionnement permet d’optimiser le chauffage des pièces de votre maison. Ils s’installent sur le réseau de votre logement et consomment la même énergie électrique que vos autres équipements. Connaitre la formule de la puissance d’un radiateur revient à rechercher sa capacité à satisfaire vos besoins de chaleur. Elle s’exprime en watts et consiste à faire le produit entre le coefficient de déperdition volumique, le volume de la salle et la différence de température. Ainsi, sa formule est fonction de 3 principales caractéristiques.

Outre ce calcul, les travaux d’un chercheur ont également permis de mettre en place une technique simple et rapide pour connaitre la puissance d’un radiateur. Contrairement à la formule précédente, il tient compte de la surface en mètre carré, de l’isolation et de la température idéale à votre pièce. Ces informations seront ensuite entrées pour donner un résultat en watts.

Les éléments caractéristiques de la puissance d’un radiateur électrique

Afin que votre radiateur électrique soit optimal dans son rôle d’appareil de chauffage, vous devez connaitre certains éléments. Il s’agit d’abord du volume de votre pièce, sa nature et l’isolation thermique du logement.

Le volume de la pièce

Le calcul de la puissance de tous les radiateurs électriques dépend de l’étendue de la pièce. Il s’agit du volume ou de la surface qui s’exprime respectivement en m3 et m2. Pour connaitre le premier, vous pouvez faire le produit entre la longueur, la largeur et la hauteur. Quant à la surface, son calcul tient compte des deux premières dimensions.

La nature de la pièce

La production de chaleur de votre radiateur ne sera pas la même dans toutes les pièces. En effet, les besoins en puissance et en température sont relatifs suivant la nature de votre salle puisque l’inertie n’est pas la même. Ainsi, le salon et le bureau ont par exemple besoin de 85 watts et 22 ° C. Par contre, la salle de bains, la chambre et la cuisine requièrent respectivement 93 watts et 24 °C, 70 watts et 18 °C, et 77 watts 20 ° C.

L’isolation de la maison

Cette caractéristique est relative à l’ensemble du logement et permet de déterminer la variation de température. C’est un élément technique qui vise à réduire les pertes d’énergie due à la consommation des radiateurs. Elles arriveront lorsque l’isolation thermique de la maison ne sera pas complète. Votre chauffage serait défaillant dans ce cas, et l’inertie de la pièce va changer. C’est pour cette raison que les travaux de vitrage doivent être bien faits pour éviter que la chaleur s’échappe.